12 février 2008

St Hubert. Stephan Peten

Je suis passé 1/2h à 14h à St Hubert. D'abord personne.
Puis le mâle arrive en piquant à toute allure pour filer dans le nichoir, tout à l'intérieur, en criant comme un malade. Il s'envole 10 minutes après pour rejoindre la femelle qui cercle très très haut. Celle-ci pique et se pose sur la flèche. Le mâle pique à son tour et s'accouple avec la femelle
sur la flèche. Puis il se tire, ayant eu ce qu'il désirait... La femelle reste seule...

1 commentaire:

emilie_vanderhulst a dit…

photo intéressante : manifestement, le perchoir est fréquemment utilisé au vu des déjections.